Blog de Nicolas DUMINIL

Lasciate ogni speranza vuoi che entrate qui !

Une Nation Incolore, Inodore et Insipide

Publié le 29/10/2015

La France est-elle un pays de tradition chrétienne ? Autrement dit, de point de vue historique, l’espace correspondant aujourd’hui au territoire de la France était-il de tradition chrétienne à l’époque où, aux alentours des années 500, le nom de « France » est apparu ? Sans vouloir entrer dans une discussion morale, étique,  axiologique, etc. je voudrais analyser cet énoncé de point de vue de sa vérité historique.

 

Considérons donc la proposition : « la France est un pays de tradition chrétienne ». Cette proposition est-elle vraie ? Si oui, comment expliquer l’hystérie médiatique qu’elle a générée. Mais si on considère qu’elle n’est pas vraie, alors logiquement parlant, il faudrait que le contraire soit vrai. Supposons donc que la France n’est pas de tradition chrétienne. Est-elle alors de tradition musulmane, bouddhiste, juive, hindouiste ou taoïste ? Surement non. Serait-il possible qu’elle ne soit d’aucune tradition ? Probablement pas.

 

Sans être historien, un regard rapide sur le net montre que le christianisme a commencé à s’imposer dans l’Empire Romain à partir du 4ème siècle pour être établi comme religion d’état par l’empereur Théodose le 1er en 438. Ainsi, la Gaulle était chrétienne au 5ème siècle lorsque la chute de l’Empire Romain a permis que des soi-disant royaumes barbares s’y installent. Ces peuples « barbares », parmi lesquels les francs, bien que païens, étaient « romanisés » dans leur majorité et avait adopté la religion chrétienne. C’est donc à la religion catholique que Clovis 1er a été baptisé par l’évêque de Reims le 25 décembre 498 et cet événement historique devrait être suffisant pour répondre, de manière définitive, à la question  sur la tradition religieuse de la France.

 

Donc oui, la Gaulle romaine était chrétienne et ainsi étaient les francs, par conséquent, la France ne peut être que de tradition chrétienne. Mais s’il est vrai que la France est, de manière indiscutable, de tradition chrétienne, alors il est tout aussi vrai qu’aujourd’hui elle n’est ni blanche, ni chrétienne. La France d’aujourd’hui est un mélange culturel et religieux et dire qu’elle est blanche ou chrétienne reviendrait à exclure tous ceux qui ne sont ni blancs, ni chrétiens.

 

La France n’est donc ni blanche, ni chrétienne, ni musulmane, juive ou bouddhiste, mais laïque, c’est-à-dire incolore, inodore et insipide.

Envoyer à un ami

* champs obligatoires

* champs obligatoires

« Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné au traitement de votre demande. Le destinataire des données est Simplex Software. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à Simplex Software, 26 Allée des Sapins - 95230 Soisy sous Montmorency. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. »